comment vitrifier un parquet

Le parquet est un choix de revêtement de sol prisé pour son esthétique chaleureuse et sa durabilité. Cependant, pour préserver sa beauté et prolonger sa durée de vie, une étape cruciale est souvent recommandée : la vitrification. Cette technique, bien que simple en apparence, nécessite une approche méthodique pour obtenir un résultat impeccable. Dans cet article, nous vous guiderons pas à pas à travers le processus de vitrification d'un parquet, vous permettant ainsi de protéger votre sol tout en lui donnant un éclat renouvelé.



Pourquoi vitrifier un parquet ?

Les parquets en bois massif ou en contrecollé sont des revêtements de sol très fréquemment utilisés. Ils apportent un côté chaleureux et cosy à nos intérieurs.

Les parquets en bois sont généralement posés dans des chambres mais aussi dans des pièces de vie : salon, salle à manger, cuisine … Du fait d’un fort passage, de l’abrasion et des accidents quotidiens (chute, casse, chocs…), les bois doivent être vitrifiés.

La vitrification permet d’augmenter la résistance naturelle des bois à l’abrasion, aux coups et aux chocs. Le vitrificateur ou le vernis parquet permet aussi de faciliter l’entretien des surfaces. Un bois vitrifié est plus facilement lessivable qu’un bois brut. Le bois brut (sans produit de finition) aura tendance à absorber la tache alors que sur un vitrificateur, la tache reste en surface et disparaîtra après le passage d’une serpillière ou d’un chiffon propre.



Quel matériel prévoir pour la vitrification d’un parquet ?

Avoir du matériel de qualité pour l’application de votre vitrificateur est primordial pour un résultat optimal !

Dans le cas d’une rénovation (vitrificateur ou vernis parquet déjà présent sur votre bois), il est impératif de passer par l’étape du ponçage des bois pour enlever l’ancien produit en totalité. Vous devez alors vous munir d’une ponceuse prévue à cet effet avec du papier de verre (grain 40-60-80).

Puis, pour l’application d’un vitrificateur sur bois neufs ou sur bois anciens, vous devez vous munir d’un spalter de qualité ! Il s’agit d’un pinceau large de 10, 12 ou 15 cm de large qui permet d’appliquer le vitrificateur ou le vernis parquet. Privilégiez des pinceaux avec des poils en soie pour éviter les marques lors de l’application. Notre gamme de pinceaux est fabriquée en Italie avec des colles spéciales qui permettent aux poils en soie de tenir après de nombreuses applications.



Quel vitrificateur choisir pour son parquet ?

Le choix du vitrificateur va dépendre de l’aspect esthétique souhaité.

Si vous souhaitez un aspect bois brut naturel, méga mat comme si le bois n’était pas traité : il va falloir vous diriger vers des vitrificateurs ou vernis à l’eau. Certains d’entres eux offrent un aspect comme « non vernis » et garantissent une grande résistance aux coups et aux rayures.

Dans le cas où vous souhaitez un aspect « bois mouillé » c’est-à-dire pour réchauffer la couleur du bois : nous vous conseillons de vitrifier avec un vernis au solvant. Connu pour leur très forte résistance aux coups, chocs et abrasion il ne vous décevra pas dans le temps.

La brillance souhaitée : mat, satinée ou brillant ne définit pas le type de produit à utiliser. Vous pouvez trouver des vitrificateurs à l’eau ou au solvant dans toutes les brillances.

Avantages des vitrificateurs à l’eau (phase aqueuse)

Avantages des vitrificateurs au solvant

  • Ils répondent à la norme Jouet EN71.3 (vernis parquet et escaliers Remmers).
  • Nettoyage des outils à l’eau.
  • Certains offrent un aspect bois brut naturel, comme non verni, sur du chêne, frêne ou autres essences de bois (Hydropack 88)…
  • Ils résistent à l’abrasion, coups, chocs et aux produits ménagers.
  • Très haute résistance aux coups, chocs, abrasion. Fréquemment utilisés dans les lieux publics à fort passage (UL9 UL8).
  • Réchauffe la couleur du bois : aspect bois mouillé.
  • Ce type de produit est à privilégier dans le cas d’une rénovation de parquet car les produits au solvant sont plus imprégnants que les produits à l’eau.
  • Le risque d’incompatibilité avec l’ancien produit sera moins important : l’accroche sera plus importante.



Pour informations, nos vernis sont vendus en incolore car nous déconseillons l’utilisation des vernis teintés. Nous préférons travailler avec une couche de teinte (teinte solvant ou teinte à l’eau) puis 3 couches de vernis incolore (à l’eau ou au solvant). Les vernis teintés vieillissent mal avec l’usure et l’abrasion. Les accrocs et chocs vont abimer la teinte et une rayure blanche va apparaitre. Alors qu’en teintant le bois puis en appliquant le vernis incolore, il est moins facile d’accrocher la teinte et de voir apparaitre la couleur initiale du bois.

Retrouvez aussi : nos produits pour le traitement des parquets.



Les étapes pour vitrifier son parquet

Voici les deux grandes étapes à respecter pour réussir la vitrification d'un parquet.

ponçage parquet

Étape 1 : préparer son parquet avant de vitrifier

Dans le cas d’une rénovation, nous vous conseillons vivement de poncer en totalité vos bois pour retirer entièrement l’ancien produit et éviter tout risque d’incompatibilité avec l’ancien vitrificateur ou vernis parquet.

Si vous ne réutilisez pas le même produit qu’initialement appliqué : vous risquez une incompatibilité produit. Certains très anciens vernis sont des vitrificateurs urée formol alors que les vernis actuels, les plus souvent appliqués, sont des vernis polyuréthanes type vernis PU. Certains vernis cires ou vernis aspect huilés sont appliqués sur ligne de production en usine et l’accroche des vitrificateurs ou vernis est particulièrement difficile sur ces bois traités en usine.

Le nouveau vitrificateur risque de mal sécher, laissant de grandes traces blanches dès qu’un objet est déplacé au sol ainsi qu’un risque de martelage (produit qui sèche en craquelant). Le ponçage est donc primordial.



Étape 2 : appliquer le vitrificateur pour parquet

Nos vitrificateurs à l’eau (phase aqueuse) ou au solvant ne nécessitent pas de fond dur ou de sous couche, ils sont prêts à l’emploi.

Sur les parquets en bois, quel que soit le produit choisi, nous vous conseillons une application en trois couches. Ces 3 couches de produit permettront d’apporter une résistance suffisante aux coups, aux chocs et à l’abrasion.

Nous vous recommandons de respecter les temps de séchage propre à chaque produit et d’égrener entre les couches de vernis. L’égrenage permet pour couper la fibre du bois qui se serait relevée après application du vitrificateur afin d’obtenir un rendu doux et lisse.

vitrification parquet

Comment entretenir un parquet vitrifié ?

Bien que protégé, un parquet vitrifié s'entretient. Voici nos conseils.



Nettoyage au quotidien

Pour l’entretien de vos parquets en bois vitrifiés, commencez par aspirer ou balayer le sol. Puis mélangez de l’eau tiède avec un peu de savon noir, vinaigre ménager ou nettoyant sol classique.

Imbibez une serpillère dans ce mélange. Essorez bien la serpillère (ne pas tremper le bois) puis passez la sur le sol. Vous pouvez terminer en essuyant le sol avec un chiffon doux, propre et sec.



Entretenir le vernis

Dans une pièce, sur un escalier, dans un couloir… Le passage se fait toujours au même endroit. Les traces d’usure apparaissent sur le bois au fur et à mesure des années, elles sont visibles par un changement d’aspect : zones plus claires et plus pauvre en vernis.

Le vernis est moins présent à l’endroit où le bois est sollicité par le passage. Si c’est le cas, il suffit d’égrener la zone (marche, lames de parquet…) puis de réappliquer du vitrificateur (le même qu’appliqué au préalable). Nous conseillons d’égrener et de réappliquer du produit sur la lame entière du bois pour éviter les zonages (zones plus claires ou plus foncées que d’autre).



demande conseil bois




FAQ sur la vitrification des parquets



Quelles précautions prendre avant de vitrifier ?

Dans le cas d’une rénovation d’un parquet en bois avec un vitrificateur il faut :

  • Se renseigner sur la nature du produit appliquer au préalable : huile ? vernis ? à l’eau ? au solvant ? Ces informations permettront de limiter les risques d’incompatibilités avec le nouveau produit.
  • Savoir s’il est possible de poncer le parquet en totalité. Nous conseillons vivement de poncer en totalité l’ancien produit pour limiter les risques d’incompatibilité, d’accroche et être certain que le nouveau produit puisse adhérer et perdurer.
  • Savoir quel est le bois et quel aspect esthétique souhaitez-vous ? Aspect bois brut naturel ? Teinté ? Aspect mat ? Satiné ?

Dans le cas d’un traitement d’un parquet bois neuf il faut :

  • Savoir quel est le bois à traiter ?
  • Savoir quel aspect esthétique que vous souhaitez ? Aspect bois brut naturel ? Teinté ? Aspect mat ? Satiné ?

Pour le traitement d’un parquet bois neuf ou en rénovation n’hésitez pas à contacter nos équipes de techniciens via notre formulaire de contact. Cet échange permet de vous communiquer une préconisation sur mesure en fonction de vos besoins, bois et projets.

Peut-on vitrifier un parquet stratifié ?

Un parquet stratifié est composé de résine, d’un panneau HDF ou MDF puis d’un décor. Le parquet stratifié est un mélange de matières synthétiques qui imite l’aspect bois mais ce n’est pas du bois !

Les vernis et vitrificateurs sont formulés pour être appliqués sur du bois. Les parquets stratifiés ne peuvent donc pas être vitrifiés.

Vitrification d’un parquet ancien ou neuf, quelle différence ?

La préparation du support : Les parquets anciens doivent être poncés en totalité pour retirer les anciennes couches de produits de finition. Repartir sur un bois brut et propre permet au nouveau produit de finition de correctement adhérer pour perdurer et d’obtenir un rendu uniforme. Les parquets neufs ne doivent pas nécessairement être poncés. Nous conseillons cependant un léger égrenage avec un papier de verre grain 150 pour ouvrir les fibres et permettre à la première couche de vernis de bien adhérer.

L’aspect esthétique : Les fibres des bois anciens sont plus « ouvertes » que les fibres des bois neufs. Avec le temps le bois s’ouvre, ce phénomène est encore plus accentué après le ponçage des bois (passage d’un outil abrasif qui ouvre mécaniquement les fibres). Les produits de finition vont être donc plus absorbés sur un bois ancien qu’un bois neuf raboté. Les vernis, même incolores, de par l’absorption des bois, vont ressortir toujours plus foncés sur un bois ancien que sur un bois neuf. Nous recommandons vivement de passer par une étape de test (appliquer sur une petite partie) pour valider l’aspect du produit sur votre bois.

Faut-il appliquer un vernis ou un vitrificateur ?

Vernis ou vitrificateur ? Il s’agit finalement du même produit avec deux manières de le décrire.



Découvrir aussi :

Comment entretenir un escalier en bois ?
Quelle huile dure pour parquets et escaliers en bois ?
Comment protéger un meuble en bois de salle de bain ?
Comment repeindre un meuble en bois verni ?
Comment entretenir un parquet en chêne massif ?

Etre rappelé

04 79 96 35 03

[email protected]

Horaires :

Le weekend:

Samedi:

Dimanche:

from 8:00 to 21:00

from 9:00 to 20:00

from 10:00 to 19:00

Diagnostic finition bois

04 79 96 35 03
Qu’est-ce que je recherche ?
Nos catégories de produits
Trouvez votre produit de finition pour le bois
Supports
Méthodes
Bois
Produits
Bois intérieurs
Bois extérieurs
Normes et Labels
Marque